Mon largueur fabrication Maison

A la demande de quelques pilotes, voilà  mon largueur fabrication maison.       G3D / 3 Décembre 2011

Quelques précisions utiles:

– L’idée de base n’est pas de moi, je n’ai fait qu’apporter des modifications (parfois importantes)

– Ce largueur n’est pas homologué, et ce n’est pas un plan que vous lisez

– Pas de couture, uniquement des épissures (voir le détail d’un matelotage) et des ligatures (pour cacher les bouts)

– Pas de ferraille sauf  l’aiguille (en Alu 7071 pour moi).

– Aucun outil particulier

– Simplicité d’utilisation, vous le fixez à chaque maillon en début de séance et c’est tout.

– Le largage passé, l’engin se sépare en 2 morceaux. Idéal au niveau de la sécurité surtout avec un secours en position ventrale.

– 122 gr chaussette comprise (sans = 70 gr.)

– coût inférieur à 5 €, il faut juste environ 3 m de drisse souple (à 3 torons) d’un diam 6 ou 8 pour faire les épissures. (Je suis nul en nœuds). Résistance > à 600 kg. Pour une réalisation avec nœuds, il faut de la drisse moins grosse (4 mm voire 5 mais c’est vraiment le max).

– Réalisable en moins de 2 h.

– Si vous voulez faire le même genre mais avec des nœuds à la place des épissures, il faut 15 min !! mais c’est moins joli 🙂

– Reproduction interdite sous peine de droits énormes

Mon largueur:Bon d’accord !! Là c’est la chaussette mais il est dedans !!

img_01
Le largueur en position. La sellette est
à gauche.
La chaussette est fixée au milieu sur le brin gauche (celui du haut)
(Je suis droitier)


img_02
Détail du brin gauche avec une boucle de chaque coté ainsi qu’un
lien pour tenir le petit bout de plastic


img_03
Détail du coté sellette. J’ai réalisé une boucle de 5 cm intérieur
afin de faire 2 tours dans le maillon. Cela permet un bon
positionnement dans le maillon (voir plus loin)


img_04


img_10
Détail coté largueur. Une boucle de 4 cm. Vous pouvez voir le petit
plastic. Pas de côte. Tout dépendra de l’aiguille qui est utilisée.


img_05
Réalisation du bout droite. Il est préférable de commencer la réalisation par les deux boucles et
ensuite ajuster la longueur en réalisant la petite boucle côté sellette.
Détail de la réalisation de ces 2 boucles en fin de doc
Le brin droit est plus long (68 cm)Le coté sellette du brin droit est le même que le gauche. Je ne
reviens donc pas dessus. A réaliser à la fin pour ajuster la
longueur ! l’autre bout de ce brin est plus compliqué donc les
dimensions finies plus aléatoires


img_06
Coté largueur, brin droit ! C’est un peu plus compliqué. La première
boucle fait 12 cm. C’est le même bout de drisse.


img_07
La seconde boucle est épissurée sur le bout principal. Sa longueur
totale est alors de 63 cm


img_08
Le détail de la sur-épissure

img_09
le détail une fois les deux épissures réalisées. Attention la
ligature n’est pas là pour prendre de la charge. elle sert
uniquement a resserrer la première boucle à la fois de l’épissure de
la seconde!Mais NON!! Ce n’est pas compliqué!!


  Le fonctionnement         ?????

Installation sur l’anneau rapide coté sellette. Le tour
supplémentaire empêche les glissements et garde le larguer en bonne
position sur le maillon


img_16


img_17
On passe la boucle du bout gauche dans la grande boucle du bout
droit


img_12
On considère que le câble treuil est le
petit bout de corde bleu. C’est pareil si c’est un anneau. Le
plastic vient se glisser sur l’aiguille afin d’éviter un largage
intempestif notamment lors des gonflages face voile.
Il faut donc que ce plastic force un peu sur l’aiguille


img_13
Une clé classique avec la petite boucle et on passe l’aiguille

img_14
Et on enfile le petit bout de plastic.

img_15
Au largage, tous les morceaux vont se séparer. Ne pas oublier
d’assurer l’aiguille au bout droit et le plastic au bout gauche

   Le détail des 2 boucles !

Pour me simplifier la tache et ne pas refaire le boulot, je présente une simulation avec 2 bouts de couleurs différentes, c’est plus simple pour s’y retrouver.  Je ne refais pas non plus les épissures, elles sont juste matérialisées par un bout de scotch (cache peinture)

Mettre les scotchs rouges pour bien
« arrêter » les cordes et bien déterminer les longueurs


img_20
Faire les 2 épissures qui sont
représentées par le scotch jaune


img_21
Araser à la fin de l’épissure et
éventuellement brûler le bout avec un fer à souder


img_22
Idem pour le second côté

img_23
Ramener le bout droit et refaire une
épissure sur le brin principal (son autre extrémité ira à la
sellette)Ensuite araser et bruler


img_24
Resserrer les deux extrémités des deux
épissures et faire une bonne ligature.Perso, j’ai réalisé une
ligature à chaque fin d’épissure. C’est visible sur les photos de
vue générale


img_25
 
Copyright g3d